LES HOMMES D’ARGILE (de Mourad BOUCIF)

By

Ce dimanche 11 février, Mourad BOUCIF, réalisateur du film LES HOMMES D’ARGILE (Bande annonce) présente son film sur les soldats maghrébins pendant la deuxième guerre mondiale. C’est pour parler de la misère que subissent certains peuples aujourd’hui que M. Boucif a fait ce film. “On n’ose pas parler de ce sujet aujourd’hui, alors que les réfugiés qui nous viennent du monde entier sont les descendants de ceux qui ont sauvé l’Europe hier, au prix de leur vie.” Il explique que les réfugiés d’aujourd’hui en Belgique fuient leurs pays car ils subissent les mêmes souffrances que les réfugiés européens pendant la Deuxième Guerre mondiale.

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Le Jeune Sulayman vit au Maroc dans la région « la roche d’argile », en parfaite harmonie avec la faune, la flore. Orphelin, il a été élevé par un vieil ermite que l’on surnomme l’homme « aux veines turbulentes ». Sulayman fait la rencontre de Khadija, la fille du Caïd, le chef d’une immense région. Ce dernier, assoiffé de pouvoir, accepte mal le mariage de sa fille avec un berger. Au moment où éclate la Deuxième Guerre mondiale, le jeune berger est enrôlé de force dans l’armée française. Il se retrouve à sillonner ces terres inconnues pour lui, aussi intrigantes que dangereuses. Plongé dans les atrocités de la guerre, il décide de chercher à tout prix une forme d’humanité dans la destinée de ce contingent de soldats marocains embarqués malgré eux dans un conflit qui, ne les concernait guère… Plus qu’un film de guerre, « Les Hommes d’argile » est avant tout une fable sur la condition humaine.

FILM EN PROJECTION

Au-delà de l’histoire, ce film veut mettre à l’honneur toute les victimes de toutes nationalités, de toutes cultures, il veut rassembler. Le film est très demandé par des associations dans différents pays et devrait sortir dans différentes salles de cinéma. Il montre ouvertement que l’histoire peut être revue pour le bien de tous, pour non seulement montrer l’horreur de la guerre, mais mettre aussi à l’honneur les non européens qui ont souffert pour l’Europe. De nombreux immigrés en Europe aujourd’hui sont des enfants ou petits-enfants de ces héros et ont hérité de cette souffrance.
Merci à Mourad Boucif pour ce beau travail.